Préambule :

En prélude aux assises nationales de la santé prévues les 16 et 17 juin 2014, des assises régionales se sont tenues la première semaine du mois de mai au niveau de sept wilayas du pays (Constantine, Annaba, Biskra, Alger, Médéa, Oran et Béchar). 

Ces assises régionales ont vu la représentativité des 48 wilayas du pays, avec plus de 2300 participants.

Toutes les catégories socio-professionnelles du secteur de la santé, et de ses partenaires, étaient représentées, ainsi que de représentants des autres secteurs.

Ces travaux des assises régionales se sont déroulés principalement en ateliers autour des thématiques suivantes :

-     Atelier 1 : Système national de santé, éthique, déontologie et organisations professionnelles ;

-     Atelier 2 : Gouvernance et financement du système de santé ;

-     Atelier 3 : Prévention, protection et promotion de la santé ;

-     Atelier 4 : Produits pharmaceutiques et politique de santé ;

-     Atelier 5 : Ressources humaines, formation et recherche ;

-     Atelier 6 : Système national d’information.

Au cours de la plénière, Monsieur le Ministre s’est adressé aux participants à travers la lettre qui a été lue par son représentant au niveau de chaque région, et dans laquelle il a rappelé « les priorités du gouvernement qui est l’amélioration des services de santé en application du programme visant la réhabilitation de la notion du service public ».

Il a rappelé que «l’Etat a mobilisé d’importantes ressources financières pour moderniser les structures de santé et les doter des équipements nécessaires, qu’il a été constaté l’amélioration de beaucoup d’indicateurs de santé et la quasi éradication de la majorité des maladies transmissibles».

« Malgré cela, il n’en demeure pas moins que les services offerts notamment hospitaliers ne suscitent pas une grande satisfaction du citoyen et restent souvent en-deçà des ambitions légitimes des autorités politiques ».

« Beaucoup de dysfonctionnements existent avec des problèmes d’organisation et de gestion qui ne peuvent être traités radicalement que par la révision de l’assise législative du système national de santé et ce, parallèlement aux mesures d’urgence qui sont déjà prises et menées à l’effet d’améliorer l’image du secteur et de développer les prestations offertes au citoyen ».

Dans son discours, Monsieur le Ministre a insisté pour que « la contribution des travaux au niveau des assises régionales soit déterminante pour cerner les mesures structurantes devant permettre au système national de santé de jouer pleinement son rôle pour notamment améliorer l’offre de santé dans les secteurs public et privé, et ce, en :

§  proposant toute mesure susceptible de réhabiliter le système national de santé à tous les niveaux local, régional et national ainsi qu’une pyramide de soin cohérente adossée à l’actualisation d’une carte sanitaire appropriée

§  proposant toutes normes et recommandations visant à améliorer la gestion de la structure publique de santé

§  élaborant des recommandations dans le domaine de la déontologie de la santé et de son organisation;

§  proposant toutes mesures visant à améliorer les domaines suivants :

- Améliorer la vie professionnelle des personnels du secteur

- La gestion et la formation de la ressource humaine

- l’Organisation des urgences ;

- la gestion des produits pharmaceutiques,

- rationnaliser et moderniser la gestion,

- la recherche en santé

- améliorer la gestion financière et les modes de gestion

- la généralisation de l’utilisation des systèmes d’information

- le dialogue social

- le partenariat entre le secteur public et privé »

Au terme des deux journées, la restitution des travaux d’atelier et des recommandations s’est faite en plénière, dont plus bas le lien sur le document de synthèse.

Ce document est une synthèse générale des recommandations des assises régionales qui ont fait l’objet d’un intérêt marqué par l’ensemble des participants.

Cette synthèse n’a d’autre objectif que celui de faciliter les travaux des assises nationales de la santé. Elle s’est attachée à rapporter de la façon la plus fidèle les principales recommandations telles qu’exprimées lors de chacun des ateliers des assises régionales organisées de façon à permettre la participation la plus large possible des différents acteurs de la santé.

Les recommandations reprises dans le document sont rapportées à titre indicatif. Elles visent à permettre aux travaux des assises nationales de la santé de disposer d’une base de travail à la fois complète et synthétique dès lors que l’ensemble des recommandations de chaque atelier de chacune des assises régionales font parties également du fonds documentaire de base.

Cette synthèse générale ne saurait être comprise comme une quelconque orientation ou limite des travaux des assises nationales mais plutôt comme un repère de l’expression des préoccupations, des attentes et des propositions des participants aux assises régionales qui ont regroupé plus de 2300 personnes : professionnels de la santé, partenaires sociaux, mouvement associatif,…

Ces propositions et recommandations issues des assises régionales seront enrichies lors des assises nationales prévues les 16 et 17 juin prochain, afin de traiter radicalement les causes à l’origine des dysfonctionnements du secteur de la santé par le biais de mécanismes devant changer l’image du système national de santé dans le cadre notamment de l’avant-projet de loi sanitaire qui devra être à la hauteur de nos ambitions légitimes.

Synthèse des Recommandations .